Isolation extérieure : les travaux à prévoir pour gagner en confort

Isolation extérieure

Dans le passé, l’isolation d’une maison se faisait surtout par l’intérieur. Aujourd’hui, on sait que l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est beaucoup plus efficace et comporte plusieurs avantages.


En quoi consiste l’isolation par l’extérieur ?

C’est la méthode employée pour supprimer la déperdition de chaleur en recouvrant les murs extérieurs d’une couche isolante. Lorsque les murs extérieurs d’un habitat ne sont pas étanches, cela favorise des ponts thermiques entre l’air intérieur et celui de l’extérieur. Ainsi jusqu’à 30% de chaleur peut être perdu. Ce problème présente des impacts sur le confort du logement ainsi que sur les factures de chauffage et de climatisation. Les deux techniques suivantes sont les plus couramment utilisées par les spécialistes du bâtiment : l’isolation sous-enduit et l’isolation sous-bardage. Certaines subventions sont applicables lorsque vous entreprenez des rénovations énergétiques. N’hésitez pas à vous renseigner sur internet pour en savoir davantage sur l’isolation par l’extérieur et les aides financières possibles au sujet de ces travaux.

En quoi diffèrent ces deux techniques d’isolation ?

Dans la technique sous-enduit, les artisans utilisent souvent du polystyrène comme matière isolante, ou encore de la laine de roche ou de verre. Cet isolant est appliqué sous forme de panneaux vissés ou collés à la façade du bâtiment avant d’être recouvert d’un sous-enduit. Il peut être de source organique ou hydraulique et sert à renforcer ces murs. L’enduit de finition complète le tout et donne à la façade son apparence finale. Cette technique d’isolation coûte moins cher que l’isolation sous-bardage. Il est important de retenir que l’isolation sous-enduit ne peut être réalisée que sur une façade saine et régulière.

Contrairement à l’enduit sous-enduit, la technique d’isolation sous-bardage comporte une ossature métallique qui doit être fixée aux murs extérieurs du bâtiment. Des panneaux isolants (en laine de verre, le plus souvent) y seront vissés avant de les recouvrir d’un bardage. Cette technique est plus complexe, mais les murs en sont solidifiés et plus durables. Il est important de conserver une lame d’air entre les deux dernières couches afin d’assurer une bonne ventilation et d’éviter tout problème de formation d’humidité. Cette technique peut convenir même si la façade est irrégulière, humide ou abimée. L’ossature métallique s’adapte à différentes surfaces, ce qui permet de corriger les défauts présents, le cas échéant. Il est possible qu’une autorisation de la Mairie soit nécessaire, étant donné que le bardage peut modifier l’aspect du bâtiment.

Quels sont les avantages à isoler par l’extérieur ?

Opter pour ce type de rénovation énergétique par l’extérieur comporte plusieurs avantages :

  • Cette solution permet non seulement de supprimer les ponts thermiques, mais aussi de conserver la capacité de maintenir une température homogène dans toutes les pièces de la maison malgré différentes conditions climatiques. Et ce, toute l’année.
  • Elle optimise le confort thermique (et acoustique) du logement, ce qu’apprécient ses occupants.
  • Une meilleure isolation thermique revalorise votre bien immobilier, en vous permettant d’accéder à un meilleur score de DPE (Diagnostic de Performance Énergétique).
  • Vous réalisez jusqu’à 55% d’économies d énergie et votre logement produit moins de rejet de CO2. C’est donc un choix économique et écologique.
  • Avec ce procédé d’isolation, vous n’avez pas à réduire les espaces habitables de votre maison. Selon le type d’isolant choisi, une isolation par l’intérieur peut faire perdre entre 8 et 11 mètres carrés de surface à une maison de 100 mètres carrés de surface.
  • L’isolation des murs par l’extérieur protège et renforce les structures porteuses d’un habitat.
  • Cette technique ne présente aucune impact sur les activités quotidiennes des habitants pendant les travaux.
  • Nul besoin de réparer ou redécorer l’intérieur du logement, une fois les travaux terminés.

Des aides financières pour isoler vos murs par l’extérieur

Certains dispositifs, par exemple Ma Prime Rénov’, ont été prévus par l’État pour favoriser certains travaux énergétiques. Cette dernière remplace le Crédit d’Impôt pour Transition énergétique (CITE) et les deux programmes d’aide de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) :  » Habiter Mieux Sérénité  » et  » Habiter Mieux Agilité « . Le montant alloué par MaPrime Rénov’ est établi en fonction du nombre de mètres carrés à isoler et de votre revenu fiscal.

D’autres programmes d’aide financière sont disponibles :

  • L’Éco-Prêt à taux zéro (PTZ) : il constitue une autre forme d’aide pour vous aider à réaliser l’isolation de vos murs par l’extérieur. Proposée sous forme de prêt, elle peut servir à financer l’achat des matériaux et leur installation. Il faut toutefois que le logement soit votre résidence principale et que sa construction ait été complétée depuis plus de deux ans. Selon la nature des travaux de rénovation effectués, le montant alloué se situe entre 7 000 et 30 000 euros. Pour y avoir accès, vous devez vous adresser aux établissements bancaires qui ont signé une entente avec l’État. La limite pour faire cette demande est de trois mois après le début des travaux.
  • La TVA réduite à 5,5% :  ce dispositif vous permet de réaliser des économies sur les dépenses reliées aux travaux d’isolation extérieure de votre logement ; ce qui inclus le matériel et la main-d’œuvre. C’est l’entreprise engagée pour vos travaux d’isolation qui doit l’appliquer sur votre facture. De votre côté, vous devrez signer une attestation pour confirmer la date de construction du logement ainsi que le type de travaux réalisés.
  • Vous pouvez aussi avoir accès au programme « Coup de Pouce Économies d’Énergie » sous forme de primes applicables sur certains travaux de rénovation thermique (dont l’isolation par l’extérieur fait partie).

Comme vous pouvez le constater, l’isolation de vos murs par l’extérieur optimise votre confort thermique et acoustique, vous permet d’économiser sur la facture d’énergie, tout en vous permettant d’amortir votre investissement grâce aux aides financières allouées. rénovation thermique


Rénovation à Nantes : comment bien gérer son projet ?
7 conseils pour acheter le meilleur climatiseur pour votre maison